La forme de la newsletter


Une décision plus marketing que technique

La forme de votre newsletter a aussi une grande importance. Son format et son design contribureront à déclencher (ou non…)  certains réflexes auprès de vos abonnés  :

  • La reconnaissance d’un expéditeur ou d’un contenu thématique attendu
  • Le repérage d’un article intéressant
  • La curiosité suscitée par le graphisme ou la présentation
  • L’impression d’avoir reçu un document informatif important ou, à l’opposé, une promotion exceptionnelle et confidentielle …


Le format de la newsletter

De nos jours, trois principaux formats de newsletters sont utilisés :

  • Le HTML
  • Le texte brut
  • Le PDF

Tous ces formats ont leurs avantages et leurs inconvénients, c’est ce que nous verrons en dessous.

Le format HTML
Si votre newsletter exige une approche très professionnelle, alors c’est le meilleur format, surtout si vous avez besoin d’inclure des images ou des graphiques. Mais attention, votre newsletter en HTML peut avoir un affichage différent d’un ordinateur à l’autre en raison de problèmes de compatibilité. Il faudra donc le tester en utilisant différents navigateurs et différents systèmes de messageries.

Le texte brut
La newsletter au format texte brut est très populaire où le contenu prime par rapport aux images, graphiques et autres éléments graphiques. Ce format est utilisé pour sa simplicité ou pour accentuer l’aspect « informations professionnelles »

Le PDF
La newsletter au format PDF est moins utilisé, mais il convient parfaitement pour y inclure du contenu graphiquement avancé. Sa création requiert beaucoup de temps. Il est généralement utilisé pour des lettres d’informations destinées à une diffusion simultanée par mail et par courrier. Des contenus à longue durée de vie (par exemple reportages de fond ou formations) pourront ainsi être rassemblés en « livres blancs » thématiques et proposés au téléchargement.

Nous allons axer la suite de notre newsletter sur le format que nous avons retenu : Le HTML.


Mise en page de la newsletter

Comme vous pouvez le remarquer, la majorité des newsletters que vous recevez sont conçus avec une largeur fixe, par opposition à une mise en page fluide.

Une mise en page fixe est optimale car en fonction des clients de messagerie ou des webmails que vous utilisez, la newsletter ne s’affiche pas de la même manière. Par exemple sur Gmail, nous avons des annonces à gauche et sur hotmail, nous avons un menu à droite ce qui réduit la zone d’affichage de la newsletter.

C’est pour cette raison, qu’il faudra garder vos e-mails avec une largeur fixe de 550-600 pixels au maximum. Cette largeur fixe devrait vous garantir que la plupart de vos abonnés pourront lire votre newsletter sans problème.

Rappelons tout de même que vos destinataires sont occupés et impatient, donc nous vous conseillons d’éviter les barres de défilement horizontales.

La hauteur de votre mail peut varier en fonction de votre contenu, mais il faut garder à l’esprit que la plupart de vos destinataires survoleront le mail avant de le lire en entier.
Assurez-vous d’avoir mis dans votre newsletter uniquement les éléments importants et de façons succinctes.
Une newsletter avec un contenu textuel important ne donnera pas très envie à votre abonné de vous lire.